Quand l'animal soigne...

De nombreuses études et expérimentations menées depuis plus de 25 ans ont montré les bénéfices de la présence des animaux de compagnie sur notre santé mentale et physique et les effets sur notre qualité de vie.

 

Une récente étude, publiée par l’American Heart Association, indique que la possession d’un chien a des conséquences vertueuses sur le diabète, la tension artérielle et le taux de cholestérol de son maître.

Selon une étude française réalisée par le Centre de ressources sur l’autisme de l’Hôpital de Bohars, les animaux de compagnie aident les enfants autistes à développer leurs compétences sociales.

La zoothérapie, ou thérapie passant par la médiation de l’animal a recours à des animaux susceptibles de susciter l’affection, l’émotion et d’être sources d’interactions. Les chiens sont souvent choisis pour leur caractère affectueux et leur capacité à créer facilement des interactions psycho-affectives.

Conférence de presse de lancement de "Compagnons de Jouvence"

La Fondation Clara et le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques ont décidé de mener ensemble un projet pilote innovant de médiation animale dans les établissements accueillant des personnes âgées où la mise en contact avec un animal peut apporter de nombreuses améliorations de l’état de santé psychique des patients.
Ce projet, nommé «Compagnons de Jouvence» fait suite à de nombreuses études et expérimentations menées depuis plus de 25 ans sur les bénéfices de la présence des animaux de compagnie sur notre santé mentale et physique et les effets sur notre qualité de vie.

 

Alors que de très nombreuses personnes âgées portent un grand intérêt aux animaux, ces derniers ont longtemps été absents des maisons de retraite, pour des raisons sanitaires ou par peur d’un accident. Les choses évoluent doucement et, aujourd’hui, de nombreuses associations introduisent de temps à autre ou de façon régulière des animaux dans les EHPAD. Les résidents, tout sourire, sont heureux de cajoler les animaux et en retirent un bien-être immédiat. Cependant, la zoothérapie va plus loin : c’est une thérapie à part entière, améliorant globalement la qualité de vie et la santé des personnes âgées.

Début 2018, une Cocker de 5 ans est recueillie par la fourrière, abandonnée, apeurée et gestante. Débute alors pour elle un inattendu et véritable conte de fée... Son côté joueur et sa sociabilité font de suite d’elle l’une des chouchoutes de l’équipe.

Jean-François Sabit, responsable du centre de Monein et éducateur canin voit en elle la parfaite incarnation du programme de médiation animale Clara. Après quelques jours de tests, c’est décidé, Lady (en photo ci-contre) sera la première ambassadrice des «Compagnons de Jouvence» ! S’en suivront des mois d’apprentissage dans le parc du centre animalier avant une intégration tout en douceur au sein de l’EHPAD de Malaussanne grâce à de multiples ateliers mis en place en étroite collaboration avec les équipes médicales.

Lady, première ambassadrice du programme à Malausanne (64)

Au-delà de la mise en place d’ateliers, le projet vise à placer des animaux dans les centres de séjour à temps plein sur le long terme.

 

Les objectifs sont multiples :

  • Objectif n°1 : apaiser les tensions, diminuer le stress et l’angoisse 

La seule présence de l’animal est en elle-même apaisante ; son contact, les caresses que le patient lui prodigue et le bien-être qu’il en retire favorisent le relâchement des tensions. Dans certains ateliers, le patient est invité à se relaxer encore davantage en posant par exemple ses pieds sur le dos d’un chien pour sentir sa douceur et sa chaleur. 

Des études ont montré que le fait de toucher ou caresser un animal augmentait la sécrétion de sérotonine, hormone régulatrice de l’humeur. Le contact régulier avec un animal est ainsi capable de diminuer le stress et l’angoisse des patients dépressifs et d’apaiser durablement les patients agités, souffrant par exemple de la maladie d’Alzheimer. 

Par ailleurs, la présence régulière d’un animal peut favoriser l’intégration des nouveaux résidents en atténuant leur angoisse et leur sentiment de déracinement. 

  • Objectif n°2 : stimuler l’intérêt, la participation et la création de liens 

L’animal, par son comportement, ses mimiques, ses jeux, éveille la curiosité, stimule l’attention et l’intérêt, y compris chez des patients aux capacités cognitives très altérées. Il n’est pas rare de voir ces derniers fixer leur attention, observer, voire poser des questions. En ce sens, l’animal est le médiateur d’un lien qui se crée avec l’animateur d’abord, puis avec les autres participants au groupe et avec le personnel soignant qui assiste aux séances. 

  • Objectif n°3 : réveiller la mémoire 

La présence d’un animal renvoie très souvent les patients à des souvenirs anciens, leur faisant retrouver des mots et des phrases disparus depuis longtemps, qui soudain reviennent quand ils s’adressent à l’animal. Par ce biais, la mémoire est stimulée tout en douceur. 

  • Objectif n°4 : donner des points de repère dans le temps 

Il n’est pas rare que des patients ayant perdu leurs repères temporels les retrouvent partiellement, devenant capables d’anticiper le jour du retour l’animal ou de retenir le nom de ce jour de la semaine.

  • Objectif n°5 : solliciter la motricité 

La médiation de l’animal crée un contexte favorable à un travail sur l’assouplissement des articulations, la dextérité et l’adresse. Les gestes nécessaires pour caresser l’animal, jouer avec lui et le nourrir sollicitent muscles et articulations : peu à peu ces gestes se font plus sûrs et plus fluides, avec des répercussions pratiques dans la vie quotidienne (se laver, s’habiller, se nourrir…). 

En conclusion, la zoothérapie en EHPAD représente une approche thérapeutique globale, favorisant le bien-être psycho-affectif des résidents et sollicitant leurs capacités relationnelles, cognitives et physiques. Mieux encore, les patients qui bénéficient de séances régulières de zoothérapie ont parfois besoin de prendre moins de médicaments qu’auparavant.

Adopter

Offrez une nouvelle chance pour une nouvelle vie...

NEWSROOM

Clara farfouille le web !

Actus, conseils et bons plans pour votre compagnon à 4 pattes...

Faire un don

Devenez acteur de la protection animale...

Devenir

bénévole

Parce qu'on a toujours besoin de petites mains pour

de gros câlins...

CLARA

Une nouvelle chance pour les animaux

12, Place Gambetta 
47700 - Casteljaloux

© 2019 | Fait avec ♥️ par Clara | Mentions légales | Nous contacter |